La réhabilitation des bibliothèques endommagées par l'agression israélienne (12 Juillet - 14 Août 2006), état des lieux

Publié le par Imad Hashem

Les bibliothèques publiques au Liban qui ont été fortement touchées directement ou indirectement par l'agression israélienne contre le Liban commencent à reprendre leur vie normale surtout après la rentrée scolaire qui a été un peu retardée cette année. 

Le mouvement de solidarité avec les bibliothèques publiques a continué localement et internationalement ; le ministère de la Culture libanais ainsi que la société civile libanaise et des organisations internationales se sont mobilisées pour la rehabilitation des bibliothèques endommagées.

Le responsable du programme de la lecture publique au sein de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a effectué une visite d'évaluation des dégâts dans les trois centres de lecture et d'animation culturelle endommagés (les Clacs de Jbaa, Haret Horeik, et BInt Jbeil) et l’OIF a consacré 25 000 Euros pour permettre à ces 3 centres de reprendre leurs activités. L'Organisation de la Francophonie a aussi promis de lancer à partir de 2007 un programme pour la création d'au moins 6 nouveaux centres de lecture et d'animation culturelle et de remettre à niveau les 6 centres créés par le ministère de la Culture.

Le Conseil Régional des Alpes Maritimes en France a décidé d'octroyer à la bibliothèque de Bint Jbeil 40 000 Euros dont 15 000 euros doivent être alloués en 2006. 

Le Centre Culturel Français au Liban a octroyé 500 Euros pour l'achat de livres à la Bibliothèque de Haret Horeik.

L'état actuel des bibliothèques endommagées   

- Le centre de Jbaa a rouvert ses portes devant les lecteurs et a repris partiellement ses activités culturelles, la municipalité de Jbaa a pris en charge la réhabilitation entière du centre.   

- Le centre de Haret Horeik qui a été réhabilité aux frais de la municipalité doit reprendre ses activités normales au début du mois prochain ; la municipalité prévoit une réouverture officielle de centre.   

- Le centre de Bint Jbeil qui a été sérieusement endommagé par l'agression est en cours de restauration avec le soutien de Qatar, notamment la réparation des murs défoncés ainsi que la peinture. Il est prévu que le centre rouvre ses portes aux visiteurs à partir de la mi-décembre.   

- La bibliothèque de Taybé qui a été fortement endommagée attend toujours des fonds nécessaires pour la réhabilitation ou la construction.  

- Idem pour la bibliothèque de Aitite entièrement détruite, la municipalité cherche un nouveau local pour la bibliothèque.  

 

Imad Hashem, Ministère de la Culture (Liban)

Publié dans état des lieux

Commenter cet article